Des strates pour analyser une partie ?

Voix d’Altaride 27 – Un tour dans les strates.

Dans ce numéro 27 nous abordons avec Xavier et Willem un sujet allègrement volé à l’excellent Misdirected Mark Podcast. Dans une de leurs émissions, Phil et Chris parlent de la notion de « gaming layers », des niveaux de jeu différents, des strates dans lesquels un joueur se place à un moment donné d’une partie. Nous discutons du concept qui a fasciné Xavier, et de ce que peut apporter cette grille d’analyse de nos parties de jeu de rôle.

Ce n’est pas une théorie parfaite, ni même réellement aboutie, mais la discussion qu’elle suscite nous permet d’examiner un certain nombre de concepts que nous trouvons utiles pour comprendre ce que nous faisons autour d’une table de jeu.

Coups de Coeur/Coups de Gueule
Xavier : Hello from the magic tavern / le jeu émergent
Julien : la communauté des ateliers imaginaires / le milieu rôliste et la réaction aux critiques
Willem : 7th Sea 2e Edition, the heart / –

Comment nous retrouver ?
Retrouvez Willem sur son blog : Icecream for Everyone et écoutez son podcast en anglais.
Retrouvez Xavier autour d’une table de jeu, à Nantes, et sur cette conférence du colloque des 40 ans du jeu de rôle.
Retrouvez moi ici ou suivez l’évolution lente de Divergence, mon principal projet de jdr, sur le sénat des architectes.

Retrouvez enfin les Voix d’Altaride sur facebook, sur google +, sur twitter (@Voixdaltaride) et n’hésitez pas à nous écrire : voixdaltaride(at)cendrones.fr.

Le générique est de Julien Morgan.

 

10 commentaires

  1. Hum… Le pb de la notion de strates, c’est que ça induit une notion de hiérarchie.
    Ainsi que de progression (pour passer de la strate 2 à la 4, il y a l’étape de la 3). En effet, si on retire cette contrainte, on ne parle plus de strates, mais d’état.

  2. Bonjour,
    Une des choses que je trouve très intéressante avec cette approche par strate, c’est que ça réintroduit en grande partie le méta-jeu dans le jeu, notament pour ceux qui considèrent presque exclusivement la strate Personnage comme la seule strate de jeu pour les PJ.
    Par ailleurs, j’aurais tendance à inclure dans la strate Hors-jeu ce que j’appelle l’inter-jeu: les échanges entre joueurs sur le jeu qui se déroulent entre deux parties (via les mails, les sorties ciné, etc.) ou encore la rédaction de journal, le blue booking (http://www.gnomestew.com/game-mastering/gming-advice/the-power-of-blue-booking/), etc.

    • Oui ! Nous n’avons pas parlé de l’interjeu, mais c’est une très bonne remarque surtout dans les rares jeux (à ma connaissance) qui proposent explicitement ce type d’activité (comme Ambre par exemple).

  3. Bonjour
    J’ai trouvé ce numéro très intéressant, en vous écoutant, plutôt que des strates, je visualisai plutôt un oignon, avec les différentes couches, superposés et imbriquées, les unes dans les autres.
    J’aime bien ce concept, et surtout ça me parle bien, je le rapproche facilement du ma pratique du jeu. Contrairement aux théories forgienne pour lesquelles, je l’avoue, je n’ai toujours rien compris. Et je ne me retrouve pas dans les catégories de jeu/joueur. D’ailleurs pourriez vous faire un numéro : La théorie GNS pour les nuls ?

    Sinon, Julien, quand tu parlais de faire du jdr sans aucune règles, j’ai pensé au jdr par forum, pas celui qu’on fait entre roliste « en connaissance de cause », mais plutôt toute cette communauté autour des fanfiction, qui fait du jdr sans vraiment même savoir qu’ils en font (enfin elles la plupart du temps). Un autre sujet de podcast ?

    Petite remarque : c’est super sympa d’avoir plein de nouvelles voix, et de nouveaux points de vues dans le podcast, mais j’ai remarqué en écoutant le dernier podcast, que 3 c’est un bon nombre, on reconnait bien qui parle, et on peut plus facilement suivre la conversation, j’ai également trouvé le débat plus riche.

    Bref continuez, c’est toujours un plaisir de vous écouter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.