Voix d’Altaride 56 – les sens

Attention, pour ce numéro des Voix d’Altaride nous recevons un invité exceptionnel, que vous avez probablement déjà entendu sur son propre podcast : la Cellule. On lui a collé pas mal de qualificatifs au fil de ses années de bons et loyaux services podcastiques, mais pour nous il reste le Romaric Briand du jeu de rôle. C’est pour donc pour parler des Sens que nous avons avec nous dans cette emission le fameux Romaric Briand.

Oui, les sens, pas Sens son jeu de rôle. Parce qu’on a des reserves d’humour à écouler voyez ? Mais évidemment, Romaric ne l’entendais pas de cette oreille et pirate le début du podcast (avec notre consentement) pour exposer ses difficultés d’auteur et de podcasteur roliste.

Au final, ce fut une discussion fort intéressante en compagnie de Globo et Morgan.

Retrouvez le RB du JdR sur la Cellule (dont le dernier épisode fait intervenir Globo, comme par hasard !)

Coups de Coeur/Coups de Gueule
Romaric : la blogosphère roliste (SuckmyDice etc…) / la prédominance des jdr à l’ancienne dans le monde roliste
Morgan : wtf génération identitaire sur twitter  / les factualistes
Xavier : mystère et pains d’épice / –
Julien : Oathbringer de Brandon Sanderson / –

3 commentaires

  1. Deux sujets pour un seul podcast : la classe ! Même si, évidemment, l’un des deux sujets est peu réjouissant…
    Pour le sujet des sens, c’était agréable à écouter, d’autant que le sujet n’est pas forcément aussi traité que cela par ailleurs. Juste ma petite contribution : vue et ouïe sont des sens de l’immédiat et de la brièveté, alors que goût et odorat se caractérisent plus par une certaine longueur, tant pour la détection que pour l’espérance de vie. Aussi, il convient plus de s’attacher aux deux premiers pour caractériser une scène (musique, stimuli visuel) et aux seconds pour caractériser une partie. Exemple pour le second (moins fréquent) : un demi-verre de vin fruité pour une partie qui se déroule pendant un banquet ou des festivités ; un fromage à déguster de la région où se déroule la partie.
    Autre sujet sensuel : les parties qui se déroulent dans un environnement particulier, non pas pour les inclure dans le jeu (comme dans un GN), mais pour bénéficier de l’ambiance. Exemple : jouer en forêt, auprès d’un ensemble mégalithique, la nuit en marchant, etc.

    • très juste. C’est distinction de durée est très intéressante, et pour l’odorat y’a un phénomène qu’il ne faut pas oublier. On détecte les odeurs certes mais on détecte aussi beaucoup les changements d’odeur. Si une odeur est présente pendant un long moment, on fini par l’oublier, par l’intégrer. Les sels d’ammoniaque ont aussi été pas mal utilisés pour réveiller les gens évanouis, parce que l’odeur très forte et désagréable est un système d’alerte.

  2. Bonjour,

    Je viens commenter pour faire part d’un coup de gueule. Alors je veux directement nuancer mes propos. J’adore vos podcasts je les ai dévore en 2 semaines de boulot.

    Sauf que ça fait plusieurs fois que j’entends ce genre de remarques sur ce podcast. Frapper sur Aventures et le jdr « tradi » juste par frustration de ne pas réussir à vendre ses jdr. Parce que c’est comme ça que j’entends les critiques de Romaric.
    Encore une fois j’ai beaucoup aimé l’écouter mes son coup de gueule même si je le comprends et que je compatis de sa situation. Il se trompe de cible en disant que ces gens là ne font pas le bon travail en ne mettant pas en avant plus les nouveaux auteurs.
    Alors que beaucoup dont moi même on découvert/ se sont mit à faire du jdr grâce à Aventures. Alors oui ils n’achètent pas encore assez de jeux moins tradi mais peut être que les gens veulent jouer à ces jeux. En fait ce que j’aime pas c’est ce ton moralisateur qui veut nous faire passer, les joueurs casual qui n’achetons pas les jeux osr, pour des pigeons. Ensuite en l’écoutant on a l’impression qu’il dit ça car il est en galère économique et nous jette la faute dessus. Je ne suis pas en train de dire que c’est de la sienne mais si ses jeux ne se vendent pas autant qu’il aimerait c’est sûrement pour quelque chose. Surtout je pense qu’il faudrait plus s’attaquer aux éditeurs qui décident délibérément de publier que des classiques. Il suffit juste d’aller dans des boutiques jdr pour se rendre compte que ce qui nous est proposé. Je suis vraiment désolé de sa situation et moi aussi j’aimerai vivre de ma passion du jdr donc je le comprends vraiment mais essayer de faire passer des gens qui aident à vulgariser le jdr pour des gens qui le nuisent parce qu’il ne propose pas assez de jdr osr je trouve ça absurde.

    Desolé pour le pavé, continuez comme ça !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.